ONU: Le manque de concurrence aux élections au CDH favorise des pays responsables d’abus

En l’absence d’une réelle concurrence, les élections des membres du Conseil des droits de l’homme (CDH) des Nations Unies garantissent pratiquement un siège à des pays candidats dont le bilan en matière des droits humains est déplorable. Les États membres de l’ONU devraient s’abstenir de voter en faveur du Cameroun, de l’Érythrée, des Émirats arabes unis (EAU), et d’autres pays candidats qui ne remplissent pas les critères d’appartenance au principal organe de droits humains des Nations Unies.

News